vint4ge 1.0

we're all nerds, in our way

Archive for octobre 2009

Our Halloween special movie night

with one comment

village_of_the_damned_1960
Comme je suis encore malade, Kate et moi avons décidé d’annuler la soirée costumée à laquelle on devait se rendre et de passer la soirée d’Halloween à la maison, à mater de vieux films et distribuer des friandises aux gosses de passage. Nous avons donc chacun de notre côté fouiller les caisses de VHS à la recherche de vieux trucs un peu horreur. Le premier choix de Kate était Village of the damned, l’original de 1960, mais comme les gosses flippants à la Damien dans The Omen ça m’a toujours fait faire des cauchemars, j’ai dit non. Je me souviens encore de La malédiction, quand le gars se sent menacé et qu’il se fait écraser par l’énorme boule du chantier, cette image m’a poursuivi des années.

Firestarter
Elle a ensuite essayer de m’amadouer avec Drew Barrymore et Firestarter mais j’ai répété encore une fois : les gosses méchants c’est « non ».

waxwork_once_bitten_basil
Donc, d’un commun accord, j’ai choisi Waxwork (1988), Once bitten (1985, un des premiers films de Jim Carrey) et Basil, histoire d’y aller decrescendo et de pouvoir dormir tranquilles. Basil (1998) n’est pas un film d’horreur mais Jared Leto (ou Christian Slater) pour Kate et Claire Forlani pour moi ce sera le petit bonus rassurant de la soirée. Avec du popcorn et un peu de sexe intercalé dans tout ça, je sens que ce sera une des meilleures soirée d’Halloween ever !

best_friend_vampire

Ajout de dernière minute : Kate a invité des amis pour le dîner d’Halloween, ce sera donc pizzas et ce film de comédie horreur que je viens de dégoter : My best friend vampire, de Jimmy Huston (1987). L’affiche est top vintage.

Written by vint4ge

vendredi, 30 octobre 2009 at 12:40

Lily Aldrin, I have always know you

leave a comment »

my_stepmother_is_an_alien
C’est ce qui m’est venu à l’esprit, quand en train de glander devant un vieux film de 1988 je me suis dit « Mais ! cette frimousse ne m’est pas inconnue, c’est Alyson Hannigan ! ». Entre nous on l’appelle plutôt « Lily-de-How-I-met-your-mother » mais, en fait, on pourrait l’appeler par bien des noms. Ce qui m’a frappé en revoyant My stepmother is an alien (J’ai épousé une extra-terrestre), c’est qu’en fait je connais Alyson Hannigan depuis des années, nous avons plus ou moins le même âge et sans que je m’en rende compte elle est toujours réapparue dans ma vie vidéo : je l’ai vue dans Roseanne, Un cadavre sur le campus, American pie, Buffy, That 70’s show et How I met your mother. C’est une actrice qui a grandi en même temps que moi, et je suis plutôt content de continuer à la voir à l’écran, comme une vieille copine qui me donnerait toujours de ses nouvelles.

Par ailleurs, Richard Benjamin, le réalisateur de My stepmother is an alien, est également le gars qui a réalisé Mermaids, avec Cher et Winona Ryder, et il a beaucoup d’amis puisqu’il a aussi fait The shrink is in avec Courteney Cox et Marci X avec Lisa Kudrow. Je ne l’ai pas encore regardé faire l’acteur dans Henry Poole is here mais on m’en a dit du bien. Juste pour la petite histoire.

Dan Aykroyd, quant à lui, semblait être le père-célibataire-type des années 80-90 puisque aussi bien dans My stephmother is an alien que dans My girl ou Casper il débute toujours les films seul avec sa fille, suite souvent au décès hors-film de la mère.

p.s : Alyson, avec ce beau collant rose vintage sur le poster tu déchires tout !

Written by vint4ge

vendredi, 30 octobre 2009 at 12:01

Action Philosophers and more

with one comment

ugly_duchess

Je mets cette journée de maladie à profit pour me faire péter le cerveau de nouvelles choses à assimiler, c’est ma façon à moi de me guérir sans perdre mon temps.

Je lis donc quelques Action Philosophers recommandés par jm et je découvre par la même occasion Evil Twin Comics

J’écoute des podcasts historiques du site Le Flash d’Hérodote et je développe mon côté artistique avec La boîte à images où il y a notamment un article succulent sur la Duchesse moche. Je traîne aussi sur le site de l’Agence Eureka, bourré d’images vintage !

Tout ça mis à part je remplis des mouchoirs et des mouchoirs de morve, et Kate ne veut même plus m’embrasser tant que je n’irai pas mieux. Tomber malade avant le week-end c’est vraiment la merde.

My favourite catwoman will always be …

leave a comment »

julie_newmar
Passé l’après-midi à regarder de vieux films noir/blanc, et je me suis dit que ma catwoman préférée serait à jamais Julie Newmar. Quelles proportions parfaites, quel regard ! Les autres ne sont finalement que pâles copies.

Written by vint4ge

mercredi, 21 octobre 2009 at 4:04

Publié dans movies, pop culture

Tagged with ,

Le fils de David Bowie sur la lune

leave a comment »

moon
Duncan Jones, le fils de David Bowie, est né en ’71, il est surnommé « Zowie Bowie » et il fait des films. Plutôt bons si on en croit les critiques et les spectateurs qui ont déjà vu Moon. En acteur principal, ce cher Sam Rockwell (qui a terriblement excité Kate de par sa prestation dans Choke – et que moi j’ai trouvé plus décevant qu’autre chose) interprète le rôle de Sam Bell et balance des répliques comme « You look like a radioactive tampon. ». L’histoire : celle d’un astronaute bloqué là-haut, qui commence à perdre la boule et bien sûr on ne sait pas si c’est réel ou si c’est le fruit de son imagination. J’imagine tellement bien Rockwell là-dedans ! Primé entre autres à Edinburgh et Seattle, ce film tourné en seulement 33 jours n’est pas sans rappeler 2001 … ou Solaris de Soderbergh.
Le prochain film de Duncan Jones, prévu en 2011, est Mute, un projet dont on ne sait encore strictement rien (sinon que ce sera une histoire de gangsters) mais que certains comparent déjà à Blade Runner … Ouais. Ben on verra.

Written by vint4ge

mardi, 20 octobre 2009 at 4:10

Sunshine cleaning (8,5/10)

leave a comment »

sunshine_cleaning
Ce n’est pas pour donner raison à Elixie parce que j’avais déjà lu bon nombre d’articles positifs sur le film avant de le voir, mais elle dit vrai : Sunshine cleaning est vraiment un bon film.
Les producteurs à Sunshine (à savoir qu’ils ont aussi produit Little Miss Sunshine) ont encore misé sur le bon cheval. Bon scénario, personnages intéressants et attachants, histoires dans l’histoire pas trop téléphonées. On peut dire que ça fonctionne. J’aurais juste aimé Mary-Louise Parker (Weeds) à la place d’Amy Adams, mais on n’a pas toujours ce qu’on veut, même si j’ai vraiment apprécié retrouver Emily Blunt, découverte dans The Jane Austen Book Club, et à qui ma Kate ressemble beaucoup.

Written by vint4ge

mardi, 13 octobre 2009 at 4:36

La daube du samedi soir #1

leave a comment »

year_one
Year One (ou L’an 1, des débuts difficiles) de Harold Ramis est vraiment une daube bien pourrie et même pas vraiment drôle. Quand Kate m’a dit « Je le sens pas, un film d’humour au temps de la préhistoire », je me suis empressé de lui rappeler l’excellent RRRrrrr!!! d’Alain Chabat et je lui assurait encore après 20 minutes complètement nazes que ça allait démarrer. Malheureusement ce ne fut pas le cas, même quand ils ont avancé sur la ligne du temps et se sont retrouvés chez les romains.
Pourtant Harold Ramis a réalisé des films sympas comme Un jour sans fin (avec Bill Murray) et le cultissime film des années 80 Bonjour les vacances (National Lampoon’s Vacation); il a été le scénariste des deux premiers volets de Ghostbusters dans lesquels il jouait aussi (et il sera encore de la partie pour Ghostbusters III, prévu en 2012) mais vraiment dans ce film, et malgré la présence de Jack Black, Michael Cera, David Cross et autres habitués des comédies, rien ne fonctionne. Quand je lis des avis disant que ce film est en passe de devenir culte, et qu’une suite serait la bienvenue, j’ai juste envie de gueuler « Mais putain ! sortez de votre trou et regardez de vrais films, vous comprendrez qu’ici il n’y a rien ! ». En amateur de films de séries B et blagues potaches, je sais de quoi je parle, et ici il s’agit d’un gros bide et rien d’autre, croyez-moi.

Written by vint4ge

lundi, 12 octobre 2009 at 11:40