vint4ge 1.0

we're all nerds, in our way

Archive for novembre 2009

Is this Danish or Swedish ?

leave a comment »

Hier, pendant des heures, installé à une table de mon pub habituel, j’ai regardé au travers de la grande baie vitrée la vie des gens du dehors. Je me sentais comme devant la tv, une bière ambrée à mes côtés et un grand bol de bretzels en guise d’en-cas. J’étais juste bien, calé contre le radiateur, au sec, pendant que la cohue se dispersait à toute allure en essayant d’éviter un maximum de pluie. J’ai envoyé des sms à Kate pour lui souhaiter du courage pour sa réunion, j’ai écrit quelques lettres à de vieux amis, que j’ai accompagnées de dvds bourrés de vieilles musiques et de bons films, j’ai discuté avec des habitués et j’ai eu malgré tout une journée plutôt productive.
Ian est passé me dire bonjour entre deux répèt’ avec son groupe et nous avons parlé de films danois, ou suédois, ou plutôt danois, jusqu’à en perdre les pédales et notre français, buvant une bière à chaque fois que l’un de nous deux se trompait sur la nationalité. J’apprécie énormément le fait qu’il y ait désormais le Wifi dans la plupart des endroits. Non pas que je sois un accro d’Internet mais le fait de pouvoir se poser n’importe où et continuer à bosser sur son laptop, ou noter une idée au vol, ou vérifier des informations à propos de telle ou telle chose me donne un sentiment de grande satisfaction. Et puis Caroline Lanoy est entrée dans le pub, dans mon pub, avec deux greluches que je présume être ses copines ou collègues. Elles se sont d’abord assises à une table, commandant trois cafés, le cul serré dans leur jupe-dessous-genou et leurs yeux dévisageant la serveuse, son air décontracté et son décolleté. Elles faisaient des messes basses et de petits gloussements de rire, et mon dieu, elles avaient l’air d’avoir 50 ans au moins ! Puis Caroline a tourné la tête et ses yeux se sont posés sur moi, qui ne la regardait pas. Qui ne la regardait pas bordel, alors je me demande pourquoi elle s’est sentie autorisée à se lever, à marcher vers notre table et à venir nous tenir la jambe pendant plus de vingt minutes. Elle s’est mariée avec le gars avec qui elle était déjà à l’unif’ (je m’en tape), elle est avocate et adore plaider (rien à foutre), elle a déjà deux enfants absolument adorables (mais, what the fuck !), etc etc. J’ai cru qu’elle ne s’arrêterait jamais. Pourquoi des gens avec qui on a partagé des classes pendant des années mais avec qui on a jamais été en réel contact se sentent obligés de venir vous accoster comme ça quand ils vous croisent quelque part. C’est comme s’ils jouaient à Facebook dans la vraie vie et voulaient une seconde chance d’être accepté comme votre ami. Retourne à ta petite vie posée Caroline, et surtout, surtout, ne te retourne pas sur ton passé, parce que ton passé n’en a rien à foutre de toi. Tu comprends ?

Written by vint4ge

vendredi, 27 novembre 2009 at 4:06

Publié dans common life

Oh it’s so sad to have to leave one day

leave a comment »

Le temps est plus pourri que jamais aujourd’hui et en plus j’ai mal pas dormi. Des sirènes de pompiers m’ont réveillé sans cesse, sans doute pour aller dégager les arbres des routes ou secourir des gens paniqués privés d’électricité. Vraiment on pouvait dire qu’il y avait là des petites allures de fin du monde. Pour essayer de me tenir au courant et passer le temps j’ai téléchargé une playlist de novembre que j’ai trouvée vraiment en accord avec le temps : pourrie. Rien à en tirer. Alors je me suis rabattu sur La vie secrète des Stormtroopers et sur le blog de noreille tout en écoutant un disque de Glenn Gould. En relisant des posts de Decadanses et ce post de Just be wise, je me suis dit que nous, hommes trentenaires du début du XXIème siècle, semblont tous avoir le même problème.
Mais comment l’identifier clairement et le résoudre ? (Est-ce que les femmes nous sauveront ?)
Kate est venue me réveiller vers les 5h du mat’, j’avais une clope consumée entre les doigts et j’aurais pu foutre le feu à la baraque. Si j’avais pas eu de bol.

Written by vint4ge

lundi, 23 novembre 2009 at 10:52

Oum le petit dauphin

with one comment

Ce jour ne ressemble pas à un mardi, depuis ce matin j’ai l’impression d’être vendredi, c’est très étrange.
Nous sommes allés passer plusieurs jours dans le chalet des parents de Kate, ce n’était pas prévu mais une fois en route nous nous sommes arrêtés pour faire 2-3 courses et on a décidé de s’acheter des pyjamas et brosses à dents, comme ça, sur un coup de tête, pour pouvoir dormir et rester. Ces quelques jours furent un grand retour dans le passé puisque c’est dans ce chalet que sont stockées la plupart des affaires de jeunesse de Kate. Nous avons bien entendu fouiller dans le tas et retrouvé de vieux magazines, bandes dessinées (Alf, Oum le dauphin qui m’a rappelé la vieille pub Galak, …), discuté de vieilles séries*, on s’est rappelé le bon vieux temps quoi.

Ensuite la tante Geert nous appris à jouer aux échecs à trois. En buvant de la myrthe avec des gâteaux au chocolat. C’était comme si nous avions 7 et 8 ans et qu’on était là gardés par la vieille tante pendant les vacances. C’était plutôt agréable, en fait, et j’ai parfois un pincement au coeur pour tous ces gosses qui ne connaîtront jamais ça : le bonheur des choses simples.

Et le blog No cats on the blog est bourré d’images absolument vint4ge.

* La série Agence tous risques (The A-Team) fait d’ailleurs l’objet d’une adaptation cinématographique par Joe Carnahan, avec Liam Neeson et Jessica Biel.

Friday I’m in love

leave a comment »

 

 

Written by vint4ge

vendredi, 13 novembre 2009 at 2:39

Publié dans common life

Tagged with ,

Inventory, the book of the day

leave a comment »

inventory

Le temps est complètement pourri outside, alors j’achète un nouvel ebook à lire sur mon Kindle et je reste bien au chaud avec pour lecture Inventory, pur produit de l’A.V. Club. Petite plongée dans la culture populaire avec ce livre bourré de listes plus incongrues les unes que les autres, les mêmes que celles publiées chaque semaine sur le site et qui ont pour but de faire débat sur tout et n’importe quoi. On y parle de livres, de films, de musiques de films, d’actualités, de people, … Exemples : 24 great films too painful to watch twice, 14 tragic movie-masturbation scenes, 18 songs about crappy cities, …
La préface est signée Klosterman (this guy is everywhere). Et pour ceux qui voudraient un aperçu, voici quelques nouvelles listes qui ne figurent pas dans le livre.

Le Kindle for PC d’Amazon me fait penser à Itunes mais pour les livres. Tant que j’y suis je prends aussi The Big Rewind – A memoir brought to you by pop culture, de Nathan Rabin.

Written by vint4ge

jeudi, 12 novembre 2009 at 11:51

Tell me what you need I’ll tell you who you are

leave a comment »

cat

Ceci est pour la personne qui a tapé « pelleteuses caterpillar photo » et est arrivée sur ce site …
Ceci étant fait, nous pouvons passer à d’autres choses.

my_suicide

Le film My suicide de David Lee Miller a l’air vraiment tout bon, et en plus Tony Hale joue dedans.
Le pitch : Archie Williams, 17 ans, media-obsessed geek, se retrouve soudain au centre de toutes les attentions quand il annonce qu’il va se suicider (et filmer ça) pour un projet de cours. Du coup, des tas de gens essayent de le sauver. Archie, lui, filme toute son expérience high-school sans rien en cacher (sexe, drogues, violence, …), quitte même à choquer le petit monde qui l’entoure. Le film a d’excellentes cotes et a déjà décroché de nombreux prix, donc on ne peut que vous le recommander.

Le site du film : mysuicide.net
Un critique du film sur Cinematical

Le twitter de Simon Pegg est très cool à suivre, mais Twitter ça devient galère quand vous suivez trop de personnes, et que certaines twittent « énormément ». (Cela dit, grâce au twitter de Nora j’ai appris que le nouveau Douglas Coupland (Generation A) était sorti, ainsi que le dernier Chuck Klosterman (Eating the dinosaur). Evidemment, quand on ne suit pas tout ça de près parce qu’on lit des livres comme The Road Movie Book, on a tendance à vite perdre le fil.)

celebrity_playlist_adam_goldberg

Et voici quelque chose pour Elixie, si elle ne l’avait pas encore vu (elle a sans doute autre chose à faire à Portland, mais qu’elle en profite, les celebrity ne sont que dans Itunes Canada & USA) : les celebrity playlist podcast d’Adam Goldberg et Drew Barrymore.

google_rue_Sesame

Merci Google pour ce retour en enfance avec Rue Sésame, grâce à vous j’ai regardé de vieilles vidéos avec mon neveu et nous avons même été dans le grenier pour en sortir un vieux circuit de voitures électriques. Et Kate est rétablie, merci pour vos petits mots.

Adventureland, back to late 1980’s

leave a comment »

kristen_stewart

Adventureland, c’est la bonne surprise de notre dernière soirée films. On s’attendait à un teen movie habituel, bourré de cornichonneries, blagues salaces, gags débiles et autres jeunes gens à moitié à poil. Au lieu de cela on s’est retrouvés plongés dans notre jeunesse (d’accord, la musique aide beaucoup) et nous n’avons pas fait que rire (ou alors jaune) durant les 107 minutes de film. Jesse Eisenberg, l’acteur principal, s’en sort plutôt bien pour jouer un ado de 18-19 ans alors qu’il en a déjà 26 et Kristen Stewart, du haut de ses seulement (!) 19 ans, apporte une profondeur et une attirance certaines à son personnage de fille un peu paumée/un peu dangereuse. On a envie de la suivre et être avec elle, même si on sait qu’on la perdra un jour, comme dans Into the wild. Les autres personnages caractérisent très bien le genre de personnes qui gravitent presque toujours autour de nous à cet âge : le beau gosse cool et plus vieux, la super bimbo qui fait craquer tous les mecs, le copain plutôt débile et lourd mais serviable, le pote super doué mais moche, …
C’est donc un 8,5/10 pour cette réalisation de Greg Mottola et même si ce ne sera pas dans le même genre, on attend déjà avec impatience son prochain film Paul. Vu qu’il y a Simon Pegg dedans, ce sera sûrement tout bon (on a adoré Run fatboy run, Hot fuzz, Big nothing, Shaun of the dead, …).

Le site de Paul, prévu en 2010 : What is Paul ?

Le site de Simon Pegg

Written by vint4ge

vendredi, 6 novembre 2009 at 12:45