vint4ge 1.0

we're all nerds, in our way

Archive for juin 2010

Global warming

leave a comment »

Kate avait congé hier alors en début d’après-midi, les volets presque entièrement clos pour combattre la chaleur, on a regardé les premiers épisodes de la saison 2 de Breaking bad en mangeant du pain azyme et de la salade. Ensuite elle est partie dire bonjour à une tante qui a un beau jardin pour faire une petite récolte de légumes et moi je me suis traîné dehors en quête d’une petite brise de fraîcheur. Mais rien. Je me suis affalé de tout mon long dans la prairie, accablé par la chaleur, et je me suis endormi. Quand j’ai rouvert les yeux mes mollets étaient rouge vifs et brûlaient. J’ai réintégré le salon, tout juste à temps pour voir les prolongations Japon-Paraguay, puis les tirs au but, les larmes de joie de l’entraîneur Gerardo Martino, les larmes de douleur du Japon. Et là ça m’a semblé évident, j’ai foncé à la voiture et j’ai conduit jusqu’au magasin de troc/brols/antiquités le plus proche, l’objet de mon désir : un ventilateur de plafond, comme dans les vieux films. J’ai trouvé mon bonheur pour 33€ et quand Kate est rentrée elle s’est crue dans un vieux film noir des années 30 : j’étais installé dans le canapé, les pieds sur la table basse, fumant une cigarette et feuilletant le journal du jour, avec comme seul bruit de fond les pales du ventilateur, et enfin, enfin, un peu de fraîcheur venue du ciel.

Written by vint4ge

mercredi, 30 juin 2010 at 9:34

Journée type d’un trentenaire sans emploi durant la Coupe du Monde

with one comment

Je pourrais traîner au lit jusqu’à des heures impossibles, vivre la nuit, me retrouver complètement décalé et penser que ça fait de moi quelqu’un d’un peu underground et cool. Mais tout ça c’est de la merde. (et quelqu’un le fait déjà)

Si pour l’instant je travaille épisodiquement en intérim et que je suis donc très souvent à la maison à faire ce que je veux, ça ne doit pas m’empêcher de garder un rythme de vie relativement sain et de me lever le matin à des heures raisonnables. Ne serait-ce que par solidarité avec ma chère et tendre Kate qui elle a le même job de salariée depuis 9 ans.

Alors voilà comment ça se passe :

7h50 – Debout et préparation du petit-déjeûner

8h30 – Douche

9h00 – Début de travail dans le grenier sur des projets de développement web que me soumettent des clients/potes, travail que je peux effectuer à domicile, ce qui est plutôt bien. Je travaille dans le grenier pour le calme et pour avoir une pièce bureau rien qu’à moi. En plus ça fait un peu laboratoire secret, ce qui me donne du coeur à l’ouvrage et m’offre une liberté totale (je peux travailler en caleçon quand le soleil tape trop fort sur le toit).

12h00 – Pause lunch

13h30 – Premier match de Coupe du Monde de la journée

16h00 – Deuxième match

18h00 – Kate rentre du boulot, on se promène, on fait l’amour ou je vais faire les courses pour le souper

20h30 – Dernier match de la journée, ou cinéma, ou lecture sur la terrasse, ou parties de jeux vidéo

Parfois je vais voir les matchs au pub, ou des potes viennent les voir à la maison, parfois aussi je rate le dernier match du soir parce que Kate veut faire autre chose et j’ai pas envie de la gaver de football mais, en gros, je dirais que c’est mon planning journalier, et il sera le même jusqu’à la finale du 11 juillet. Amen.

Written by vint4ge

lundi, 21 juin 2010 at 11:05

Ne restent plus que Willy et Mr Drummond

with 4 comments

Alors voilà, après Dana Plato en ’99 c’est au tour de Gary Coleman de tirer sa révérence à seulement 42 ans. Les épisodes d' »Arnold et Willy » rediffusés sur AB3 auront un ton plutôt morbide désormais mais Gary Coleman gardera toujours dans ma mémoire sa petite tête d’enfant.
Comme un retour dans le passé me ramène toujours des dizaines de souvenirs d’un coup je traîne sur le RetroBlog pour un coup de machine à remonter le temps, et je fume comme mes anciens héros du cinéma, et je bois du whisky dans un verre bien large, accompagné de quelques glaçons. Si mon frère faisait une apparition maintenant et me proposait de faire une partie de ping-pong à la cave, je crois que je pourrais me mettre à pleurer.

Written by vint4ge

lundi, 7 juin 2010 at 12:53