vint4ge 1.0

we're all nerds, in our way

Archive for novembre 2012

Je bave à la fenêtre

leave a comment »

Parfois, je bave à la fenêtre. Je veux dire par là que je surfe de sites en sites ou je traîne sur Facebook puis d’un coup je tombe sur le profil d’un mec qui a fait ses classes avec moi, et je découvre que maintenant il est developer en chef à San Francisco. D’autres ont même créé leur propre boîte. Là-bas aussi. Tous. Ils ont tenté l’expérience des States. Et quand je vois leurs photos, leurs loisirs, leurs commentaires disant que tout est mieux là-bas … collègues passionnés … ambiance de travail géniale … venir au boulot à vélo … fête sur la plage … soirée cinéma offerte par la boîte à tout le personnel … promotions … superbe appart … gnagnagna … C’est pas que je suis jaloux mais, j’ai quelques regrets. Quelques pincements au coeur qui me font me demander e que ça aurait donné si moi aussi, il y a quelques années, j’avais osé sauter le pas et tenter l’expérience. Aujourd’hui ils me font juste sentir comme un looser, avec ma femme qui est en train de crever, et eux qui ont tous la même vie radieuse, faite de satisfactions professionnelles et de parfaits petits breakfasts. Je fais vieux con amer là-dessus, je l’admets. Mais ce que je pense là c’est que : Les secondes chances, je crois que ce sera pas pour cette vie-ci.

Publicités

Written by vint4ge

mercredi, 7 novembre 2012 at 11:59

Publié dans common life

Ideal Standard, mon cul (le post pour Halloween 2012)

leave a comment »

Penché au-dessus de la cuvette des chiottes Ideal Standard ce samedi soir, à la soirée Halloween, alors que Kate est partie depuis déjà 2 heures à cause de son traitement, je me demande si Jean-Louis Aubert a pompé le nom de son album de 2005 sur la célèbre marque de cuvettes wc. Imbibé jusqu’à la moelle, je repense avec nostalgie à nos soirées Halloween de 2009 ou 2010. Même si on n’avait déjà plus 20 ans ça me semble à des années lumière d’aujourd’hui. Putain ce qu’on était bien, en pleine santé, à bouffer de la junk food et mater des conneries de navets en faisant parfois tourner un joint et en se marrant. Toujours en se marrant. Depuis plus d’un an maintenant notre vie est faite de montagnes russes perpétuelles dans la maison des horreurs. Quand tu crois que le petit train va enfin sortir du château hanté, un autre tournant arrive et te replonge dans le noir. De consultations en analyses, d’interventions en traitements de toutes sortes, on ne sait plus jamais à quoi s’attendre. Une fois on nous dit que la chimio marche et que si Kate perd ses cheveux ce n’est que temporaire et qu’il faut voir le bon côté des choses parce que son organisme réagit positivement, mais le mois d’après sa peau devient écarlate et on lui interdit presque de sortir parce que son corps serait en train de la lâcher et que le moindre rhume pourrait la précipiter dans la tombe. Je vois tous ces gens déguisés en monstres ce soir et je me dis que le monstre suprême, la vie, n’a même pas besoin de déguisement effrayant pour commettre impunément les pires horreurs.

Written by vint4ge

mardi, 6 novembre 2012 at 9:47

Publié dans common life