vint4ge 1.0

we're all nerds, in our way

Archive for the ‘books’ Category

Bruce Lee, Superman and Lolita can they speak klingon ?

leave a comment »

Kate étant chez sa soeur, Ian et toi dîniez ensemble ce soir-là : pizzas livrées à domicile et un bon Cos d’Estournel de 1961 offert par le patron de Ian le jour-même (vous n’aviez pas d’autre alcool sous la main et il n’a de toutes façons pas de cave pour le conserver; qui plus est, on ne vit qu’une fois). Vous veniez de lancer au hasard un épisode de « The Big Bang Theory » et c’est en voyant la partie de Boggle en klingon du début que Ian t’a surpris en te disant que vous devriez faire ça un de ces 4. Tu lui as alors expliqué que tu t’étais commandé le livre il y a longtemps mais qu’il faudrait d’abord se prévoir des soirées Star Trek afin de revoir toute la saga et se remettre dans le bain. Ta future tâche dans ce projet est donc de convaincre Kate de participer et quant à Ian il se chargera de trouver les autres membres de l’équipage. Suite à cela il t’a parlé d’un de ses cousins ayant une maison à Pasadena, dans le Maryland, et de la possibilité d’y passer deux semaines durant les grandes vacances. Controverse ensuite sur la peine de prison écopée par Gary McKinnon, roulage de joints, fumette, Ian prend congé de toi et quand tu te réveilles le téléphone est à côté de toi, la bave coule de ta bouche, tu as du mal à remettre la fin de soirée en ordre. Les derniers mots dont tu te souviennes sont « Foucault », « analyses des pouvoirs » et « pouvoir central ». Tu en déduis donc que Jean-Mi a dû t’endormir en te parlant philo*. Tu te retournes et un oeil sur la table basse du salon te fais découvrir trois livres avec un petit mot griffonné par Kate « Ta commande est arrivée ce matin. Passe une bonne journée, à ce soir. Je t’aime ».

La journée semble donc organisée d’avance : une bonne douche, la vaisselle d’hier, un peu de rangement puis Coca-Cola et lectures en terrasse.

* Après qu’il ait rappelé aujourd’hui, Jean-Mi dit m’avoir parlé de « Michel Foucault tel que je l’imagine« , de Maurice Blanchot, qu’il est en train de lire pour une thèse.

Sherlock the movie : WTF ?!

leave a comment »

« Ne jamais réfléchir avant d’avoir toutes les cartes en main. » (Sherlock Holmes)

Je suis un expert en Sherlock Holmes, okay ? Je pourrais même dire que c’est une de mes obsessions. Il est dans mon panthéon personnel depuis ma plus tendre enfance. J’ai absolument lu et vu tout ce que je pouvais trouver ayant rapport au personnage : je possède un exemplaire de chacune de ses histoires (parfois en double ou triple), j’ai aussi l’intégrale en édition bilingue, tous les épisodes de l’ancienne série tv, tous les épisodes du dessin animé, tous les jeux PC qui ont trait à lui, tous les vieux films, je suis même membre de la Société Sherlock Holmes de France et j’avais créé un Club Diogène avec des potes quand nous étions jeunes.
Je me réjouissais donc, non sans crainte, de cette fameuse adaptation cinématographique de Guy Ritchie avec Robert Downey Jr. et Jude Law et … f***k ! j’ai été vraiment déçu. Déployer autant de moyens pour quelque chose qui ressemble si peu au personnage original me désole. Je suis d’autant plus triste quand je lis des commentaires disant que le film est super (« un petit bijou » ais-je même lu ?!) et colle aux histoires de Conan Doyle, ces gens n’ont pas du lire les mêmes récits que moi. Les 20 premières minutes sont à chier, avec des combats à la Matrix/Fight Club et un Sherlock Holmes arrogant et pas du tout gentleman, beaucoup trop américain aussi. Même le choix de la musique est mauvais. C’est un film d’action dans lequel le réalisateur a essayé quelques touches d’humour qui ne fonctionnent qu’à moitié, on ne retrouve pas du tout l’élégance de Holmes et son esprit de déduction en est réduit à de simples énumérations. Pour moi ce n’est pas du tout ça Sherlock Holmes, alors si vous êtes un passionné je vous décommande vivement de voir ce film, qui n’est qu’une grotesque caricature, un blockbuster de plus sans âme.
Restez-en plutôt aux bonnes choses, et nourrissez-vous ailleurs :
L’encyclopédie Sherlock Holmes
Le cabinet des curiosités d’Eric Poindron à propos de Sherlock Holmes
Tous les romans et nouvelles illustrés au format multimédia
Le canon (toutes les aventures de SH) en pdf gratuit
La vendetta de Sherlock Holmes
Et en passant (et pour faire taire les ignares qui utilisent encore ça dans leurs critiques du film) : « Elémentaire, mon cher Watson ! » n’est PAS une réplique de Sherlock Holmes, ceci n’a JAMAIS été écrit par Conan Doyle.

Star wars and Cowabunga !

with 2 comments

Je n’ai jamais été un fan conquis de Star Wars mais le cadeau de Noël de mon parrain (The Complete Star Wars Encyclopedia) m’a tellement surpris (j’ai d’abord cru qu’un vendeur s’était trompé en l’emballant car il a plutôt l’habitude de m’offrir des cds de Vivaldi) que j’ai décidé de m’intéresser d’un peu plus près à la saga et je dois dire que j’ai passé toute la nuit éveillé à me perdre dans les tréfonds d’internet, à la manière d’une Spud, en lisant de tout et de rien sur le sujet. C’est ainsi que j’ai passé un merveilleux moment sur le Flickr de Sean Tubridy (son Tweeter est aussi cool que lui), et que je me suis laissé tenté par le Star Wars Cookbook. Ensuite, le manque de sommeil  m’a sans doute fait faire quelques achats post-Noël compulsifs pour Kate et je ne sais pas bien dire à l’heure actuelle quelle sera sa réaction quand elle recevra une boîte de lait tricotée par Nicole Gastonguay, un bon de pré-commande pour cette machine à sushis ou d’autres choses encore qui seront révélées plus tard par la facture de ma Mastercard (la fatigue a tendance à me faire perdre la mémoire et effacer des tonnes de mails parfois même importants).

Ce qui est nice quand tu restes devant ton PC jusque 8h du mat’, la gorge ravagée par les clopes et les yeux rougis par l’écran, c’est que quand ils arrivent au boulot tu peux accueillir tes potes quand ils lancent leur Messenger et tu peux partager avec eux tes trouvailles nocturnes, comme Cavalcade of Awesome ou X-Entertainment avec leur page sur le Magazine des Tortues Ninja et sur la visite d’un vrai Kwik-E-Mart. Autant de choses si inutiles qu’elles en deviennent encore plus intéressantes ! Quand Kate s’est levée je lui ai montré Alma avant de sombrer pour quelques heures dans le canapé.

Christmas presents before Christmas

leave a comment »

J’ai déjà reçu quelques cadeaux de Noël, et en recevoir avant Noël me fait toujours plaisir, sachant que d’autres viendront encore après. Me voici donc bien installé dans le divan avec E et E squared de Matt Beaumont ainsi que Contre-jour de Thomas Pynchon. Kate aurait voulu que je lui trouve le même pull que Josie Long sur la photo ci-dessus mais ce fut sans succès. Si l’un ou l’une d’entre vous a donc un tuyau à me donner là-dessus, je suis preneur !
Bonnes fêtes à tous : pleines de champagne, de petits fours, de bûches et de bonnes vidéos et émissions spéciales Christmas.

Written by vint4ge

mercredi, 23 décembre 2009 at 4:08

Inventory, the book of the day

leave a comment »

inventory

Le temps est complètement pourri outside, alors j’achète un nouvel ebook à lire sur mon Kindle et je reste bien au chaud avec pour lecture Inventory, pur produit de l’A.V. Club. Petite plongée dans la culture populaire avec ce livre bourré de listes plus incongrues les unes que les autres, les mêmes que celles publiées chaque semaine sur le site et qui ont pour but de faire débat sur tout et n’importe quoi. On y parle de livres, de films, de musiques de films, d’actualités, de people, … Exemples : 24 great films too painful to watch twice, 14 tragic movie-masturbation scenes, 18 songs about crappy cities, …
La préface est signée Klosterman (this guy is everywhere). Et pour ceux qui voudraient un aperçu, voici quelques nouvelles listes qui ne figurent pas dans le livre.

Le Kindle for PC d’Amazon me fait penser à Itunes mais pour les livres. Tant que j’y suis je prends aussi The Big Rewind – A memoir brought to you by pop culture, de Nathan Rabin.

Written by vint4ge

jeudi, 12 novembre 2009 at 11:51

Tell me what you need I’ll tell you who you are

leave a comment »

cat

Ceci est pour la personne qui a tapé « pelleteuses caterpillar photo » et est arrivée sur ce site …
Ceci étant fait, nous pouvons passer à d’autres choses.

my_suicide

Le film My suicide de David Lee Miller a l’air vraiment tout bon, et en plus Tony Hale joue dedans.
Le pitch : Archie Williams, 17 ans, media-obsessed geek, se retrouve soudain au centre de toutes les attentions quand il annonce qu’il va se suicider (et filmer ça) pour un projet de cours. Du coup, des tas de gens essayent de le sauver. Archie, lui, filme toute son expérience high-school sans rien en cacher (sexe, drogues, violence, …), quitte même à choquer le petit monde qui l’entoure. Le film a d’excellentes cotes et a déjà décroché de nombreux prix, donc on ne peut que vous le recommander.

Le site du film : mysuicide.net
Un critique du film sur Cinematical

Le twitter de Simon Pegg est très cool à suivre, mais Twitter ça devient galère quand vous suivez trop de personnes, et que certaines twittent « énormément ». (Cela dit, grâce au twitter de Nora j’ai appris que le nouveau Douglas Coupland (Generation A) était sorti, ainsi que le dernier Chuck Klosterman (Eating the dinosaur). Evidemment, quand on ne suit pas tout ça de près parce qu’on lit des livres comme The Road Movie Book, on a tendance à vite perdre le fil.)

celebrity_playlist_adam_goldberg

Et voici quelque chose pour Elixie, si elle ne l’avait pas encore vu (elle a sans doute autre chose à faire à Portland, mais qu’elle en profite, les celebrity ne sont que dans Itunes Canada & USA) : les celebrity playlist podcast d’Adam Goldberg et Drew Barrymore.

google_rue_Sesame

Merci Google pour ce retour en enfance avec Rue Sésame, grâce à vous j’ai regardé de vieilles vidéos avec mon neveu et nous avons même été dans le grenier pour en sortir un vieux circuit de voitures électriques. Et Kate est rétablie, merci pour vos petits mots.

You were too young to appreciate

leave a comment »

Kate s’approche de moi et me demande ce que je dessine, quand je lui réponds « Une autre alternative de la pochette Goo » je vois tout de suite à sa tête qu’elle n’a absolument aucune idée de ce que je lui raconte. Du coup, je me dois d’expliquer :
goo_cover

Goo est le nom d’un album de Sonic Youth sorti en juin 1990, mon premier Sonic Youth, quand j’avais 14 ans. La pochette m’avait beaucoup marqué parce que 1) c’était une des premières illustrations à partir de photo que je découvrais et appréciais et 2) elle représentait Maureen Hindley et David Smith, en route pour témoigner dans l’affaire des « Moors murders » (ce sont eux qui les ont dénoncés à la police). Je me souviens en avoir parlé avec un pote à l’école, on avait fait des recherches et découvert que la soeur de Maureen (Myra Hindley) et son mari (Ian Brady) avaient tué (et abusé de) 5 enfants âgés de 10 à 17 ans, dans la région de Manchester. Ils avaient vraiment les têtes de l’emploi et c’était plutôt une sinistre affaire mais pour notre âge les serial killers c’était un peu comme le cinéma et nous éprouvions une sorte de fascination morbide à en savoir plus sur le sujet. Aujourd’hui, le groupe The Twilight Sad rend hommage à cette pochette (en images et titre) pour un de leurs albums (« The Twilight Sad Killed My Parents And Hit The Road« ). Comme les Twilight Sad font aussi des reprises des Smiths et de Joy Division, je les aime beaucoup.

Quelques clichés de l’affaire sur le site Timesonline

Un livre de Raymond Pettibon publié chez Phaidon

Written by vint4ge

vendredi, 11 septembre 2009 at 11:51