vint4ge 1.0

we're all nerds, in our way

Archive for the ‘stuff & technology’ Category

Rose rouge

leave a comment »

En rangeant des caisses de vieux trucs au grenier je retombe sur l’album Tourist de St Germain.

Une copine de Kate invitée à ma birthday party me l’avait offert. En 2000.

Des frissons me parcourent le dos, déjà 10 ans. Et j’avais complètement oublié St Germain, que j’ai pourtant écouté jusqu’à en user le disque, c’est pourquoi il se trouve dans cette boîte et pas dans la bibliothèque à CDs. Il a fait quoi, Ludovic Navarre, après ce disque qui a cartonné ? Et il fait quoi, là maintenant ? Il coule des jours heureux en se reposant sur ses lauriers ?

Et moi, depuis l’an 2000, j’ai fait quoi ? Des tas de choses bien sûr mais rien d’aussi important que ce que je pensais réaliser à l’époque. On pense toujours qu’on est encore jeunes, qu’on a le temps et puis quand on se prend 10 ans dans la gueule en tombant sur un vieux CD, ça fait plutôt mal, en fait. En 10 ans j’ai perdu des potes, définitivement, dans des accidents d’auto, des suicides; d’autres ont déménagé tellement loin qu’on peut quasiment affirmer qu’on ne les reverra jamais plus. On a jeté nos fringues de cette époque, on n’écoute plus la même musique, on ne rêve plus pareil. L’an 2000 c’était sensé être un truc merveilleux, plein de technologies et de belles promesses mais aussi plein de choses meilleures, tous les gens heureux, ce genre de conneries.

On voudrait encore y croire, sinon pourquoi faire des hoax pareils sur Retour vers le futur et le 5 juillet 2010 ? La seule chose qui donne encore un peu d’espoir, finalement, c’est des mecs qui passent du temps à inventer des chaussures auto-laçantes. Mais à part ça, qu’est-ce qu’on a foutu de nos rêves et de nos espoirs ?

Written by vint4ge

lundi, 19 juillet 2010 at 10:50

A pure wednesday afternoon on the Net

leave a comment »

Written by vint4ge

mercredi, 17 février 2010 at 3:54

Little people in my computer

leave a comment »

Je me réveille péniblement sur le coup de 14h, ma légère barbe est pleine de bave et de miettes de chips, je pue la sueur âcre du gars qui ne s’est pas lavé depuis 3 jours. Mon dos est courbaturé à cause de la posture « endormi sur le bureau », et en passant mon doigt sur mon front je peux sentir le petit relief créé par les touches du clavier. Mes yeux sont rougis et me font mal, je pourrais presque les faire pleurer sans aucune tristesse. Kate est en voyage d’affaires pour la semaine, à son départ j’étais plongé dans Sexe, drogues et pop-corn de Chuck Klosterman quand j’ai eu envie de tester à nouveau l’aventure des Sims. Bien sûr, j’y avais touché un peu comme tout le monde à sa sortie en 2000-2001, mais je n’avais pas envisagé alors un angle suffisamment intéressant pour que la sauce prenne. J’ai donc réessayé le jeu à la manière de Chuck, et je n’ai pas vu passer les 3 derniers jours. J’étais arrimé à mon écran comme un camé en manque au sac plein de fric d’une petite vieille. Si je ne m’étais pas endormi je serais toujours prisonnier de mon alter ego simsien, à le faire flirter avec Kate, ou s’acheter des tas de trucs complètement inutiles, à le regarder évoluer dans sa vie pendant que la mienne était totalement suspendue et inactive. Aucun doute désormais après ces 3 jours d’expérimentation, mon jeu préféré de Will Wright restera sans conteste SimCity, où là au moins j’avais l’impression de faire quelque chose d’un tant soit peu intelligent. J’ai même eu envie d’être architecte à cause de ce jeu, puis ça m’est passé (sans doute à cause d’un autre jeu). Après la douche, un sandwich poulet/moutarde et un petit pétard j’installe un émulateur pour retrouver Little Computer People, découvert sur Atari quand j’entrais dans les grandes classes et que j’étais amoureux de Julia Landrecht. Après quelques recherches et manipulations les premières images s’affichent et j’ai l’impression d’avoir emprunté la DeLorean de Marty MacFly. Mon voyage dans le passé commence, interrompu par le facteur qui me livre ma dernière commande Amazon via Taxipost. Consommation des voies de la technologie je t’aime, ce soir le livreur de pizzas me fournira à manger juste après avoir passé commande via le téléphone. C’est ma semaine indoor, livrez-vous à moi sans que j’ai à bouger de mon intérieur cosy. C’est tout ce que je demande actuellement.

à cette occasion je tombe aussi sur ce blog, qui constitue une bonne petite lecture, même s’il s’est arrêté en août 2009 : Little Computer People – Un blog

Written by vint4ge

mercredi, 27 janvier 2010 at 10:53

Afternoon readings

leave a comment »

Pendant que la neige continue de tomber et m’empêche de sortir pour aller faire quelques soldes informatiques, je pense à revoir WarGames et fini par lire des blogs :

Le blog de Crazy 80LeGrenierWarGames : A look back at the film that turned geeks and phreaks into stars

Written by vint4ge

mercredi, 13 janvier 2010 at 3:07

Ici on ne parle ni d’Avatar ni de Twilight 2

leave a comment »

Hier, juste avant d’aller se coucher, j’ai voulu vérifier le score de Bruges en Coupe UEFA et comme l’ordinateur était déjà éteint, Kate m’a dit « Tu n’as qu’à regarder sur le télétexte ». J’ai alors pris la télécommande et appuyé sur le petit bouton spécial. Quand la laide page (elles le sont toutes) est apparue à l’écran je me suis retrouvé propulsé des années en arrière. En réalité, j’avais complètement oublié l’existence du Télétexte jusqu’à aujourd’hui, où je n’en vois d’ailleurs vraiment plus l’intérêt. Pourtant, je me souviens à l’époque (vers 1990-1992) avoir été fasciné par ce système, c’était pour moi une toute première forme d’interactivité, bien avant qu’on ne parle d’Internet. J’allais chez mon parrain qui avait un nouveau téléviseur avec commande dotée de LA fonction télétexte uniquement pour nourrir ma curiosité face à cette nouveauté. C’était comme quand on nous bassinait les oreilles avec le Minitel français et que ça représentait pour moi une avancée technologique majeure capable de nous ouvrir des portes verrouillées jusqu’alors. Je me disais « Un jour on pourra commander à manger via une machine pareille », et l’Internet est arrivé dans les foyers et effectivement, via cette machine, on peut aujourd’hui tout faire. Ce n’est pas que les nouvelles technologies comme le Wifi et les iPhones ne m’impressionnent pas mais je crois que je ne serai plus jamais capable de ressentir une telle excitation désormais (celle de la disparition des antennes tv, du zapping des chaînes avec la télécommande, celle de l’apparition des premiers ordinateurs, du télétexte, de l’Internet, …) tant tout a l’air possible. Nous sommes à l’ère du tout-est-possible et je n’ai plus la même envie d’inventer comme quand j’étais petit. Je vais appeler ça la mélancolie du XXème siècle.

Et voici pour toi, petit visiteur qui a tapé « critique d’époque sur Fast Times at Ridgemont High » : Une movie review du New York Times datant du 3 septembre 1982

Un nouveau lien de bonne lecture : Hobopok Dimanche

Action Philosophers and more

with one comment

ugly_duchess

Je mets cette journée de maladie à profit pour me faire péter le cerveau de nouvelles choses à assimiler, c’est ma façon à moi de me guérir sans perdre mon temps.

Je lis donc quelques Action Philosophers recommandés par jm et je découvre par la même occasion Evil Twin Comics

J’écoute des podcasts historiques du site Le Flash d’Hérodote et je développe mon côté artistique avec La boîte à images où il y a notamment un article succulent sur la Duchesse moche. Je traîne aussi sur le site de l’Agence Eureka, bourré d’images vintage !

Tout ça mis à part je remplis des mouchoirs et des mouchoirs de morve, et Kate ne veut même plus m’embrasser tant que je n’irai pas mieux. Tomber malade avant le week-end c’est vraiment la merde.

Gmail Redesigned 3

leave a comment »

Simply the best !

Gmail Redesigned 3

Après ça, même les mails les plus débiles échangés avec vos potes ont l’air trop classe.
Fonctionne uniquement sous Firefox (me semble-t-il).

Et ça se trouve sur : globexdesigns.com

Du coup j’ai aussi installé l’extension pour GReader. De vrais petits bijoux.

Written by vint4ge

mercredi, 27 mai 2009 at 1:59