vint4ge 1.0

we're all nerds, in our way

La RTBF info est nulle en orthographe

leave a comment »

Avec bien sûr la preuve en images

Bon, c’était le premier bilan, on sait désormais qu’il y a déjà eu 5 morts et environ 40 blessés dont des graves.

Je crois que j’ai eu le nez fin de ne pas m’acheter de places pour l’édition de cette année.

Après le massacre d’Utoya, on peut dire que la jeunesse est drôlement sacrifiée en cet été 2011.

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé exactement mais ce 12 août j’ai eu 471 visiteurs sur le site.

Publicités

Written by vint4ge

vendredi, 19 août 2011 at 8:00

« Eté noir » de Luce VS « Peter Pan » d’Indochine

leave a comment »

 

Avouez qu’il y a quand même un petit quelque chose au niveau du refrain …

Written by vint4ge

lundi, 25 juillet 2011 at 7:43

Publié dans common life

Tagged with , , ,

Every teardrop is a waterfall=Ritmo de la noche+Born slippy

leave a comment »

Vraiment ça m’énerve beaucoup, à CHAQUE FOIS que j’entends la nouvelle chanson de Coldplay : « Every teardrop is a waterfall« , j’ai l’impression que c’est « Ritmo de la noche » avec un air de « Born slippy« . Putain les mecs, faites un effort ou reconnaissez vos influences !

Bande de branleurs/copieurs.

Written by vint4ge

mardi, 19 juillet 2011 at 10:54

La sex date CamelCase du roi des mouches (1)

leave a comment »

Tom me fait savoir que vu l’état hormonal de la fille, à savoir selon ses mots « est-ce que plus chaudasse que chaude ça existe ? »,  et sa délurescence (de « délurée », on vient de l’inventer), il vaut mieux attendre lundi pour rédiger cet article et avoir peut-être de nouveaux détails encore plus croustillants. Tom dit lui-même qu’il frétille de la bite rien qu’à y penser. Il me tape sur l’épaule avant de filer se préparer. Quand je lui dit « Quoi, déjà ? », il répond qu’il a encore quelques pornos à mater pour trouver l’inspiration et qu’il compte bien s’astiquer un peu pour se mettre en jambes, puis faire une sieste et enfin prendre une douche. Son rendez-vous n’est qu’à 22h mais jusque-là son activité va déjà se résumer à un seul mot : S E X E

Ce matin dans ses sms, il avait ceci : « JeVeuxQueTuTambourinesMonQAvecTaPine » de la part de son rdv du soir. Sa sex date CamelCase.

Written by vint4ge

vendredi, 8 juillet 2011 at 1:51

La culture pop là où on ne l’attend pas

leave a comment »

J’aime beaucoup quand des gens font référence à la culture populaire là où on ne l’attendait pas vraiment. C’est comme une brise de fraîcheur dans le métro quand un connard vient de lâcher un gros pet. C’est quelque chose qui pour moi donnera un plus au produit et attirera mon oeil et ma sympathie.

Comme ici, sur le site After Effects Exchange d’Adobe. Merci lloydalvarez !

Written by vint4ge

jeudi, 7 juillet 2011 at 12:15

Twitter l’extralucide

leave a comment »

C’est assez amusant de voir ce que Twitter « pense » de chacun. La preuve en images.

Pour les personnes qui ont tapé « journée d’un trentenaire » et « ma femme se fait sauter dans un champs de blé », ils devraient trouver leur bonheur dans les articles passés.

Par contre pour ceux qui ont tapé « il ne s’est pas lavé les oreilles pendant 3 ans », ils peuvent passer leur chemin, la maison respecte toutes les règles d’hygiène en vigueur. 

Written by vint4ge

mercredi, 6 juillet 2011 at 4:16

Le roi des mouches en chair et en os

leave a comment »

« T’aurais du voir ça ! J’en revenais pas, elle était comme dingue. Et si chaude…

J’avais jamais vu ça par chez nous. »

Tom est le roi des mouches en chair et en os. Beau mec bien bâti , 24 ans, intelligent et rebelle. C’est un des neveux de notre voisine Suzanne. Je l’ai rencontré il y a 3 ans et il est de retour dans la région depuis maintenant une semaine. Envoyé chez sa tante automatiquement tous les mois de juillet depuis qu’il a 15 ans. Pendant que ses parents s’éclatent dans les îles à bord de leur yacht avec des amis. Et des amis de leurs amis. Style partouze de luxe loin du monde, d’après Tom. C’est depuis que sa mère l’avait surpris dans sa cabine avec une de leurs vieilles amies toute refaite qu’elle a compris que leur manège n’était plus un mystère pour lui et qu’il avait passé l’âge de les accompagner. Il a très vite su tirer profit de la situation, la maison de sa tante étant devenu sa résidence d’été, son petit bordel paisible d’où il peut parcourir les bals environnants chaque soir de juillet et se faire une ou deux belles différentes chaque nuit. « Les bals de campagne, je ne connais rien de tel. Les filles aiment se saouler et si tu leur plaît elles viennent t’agripper direct pour t’emmener faire un tour dans le champ de blé le plus proche. Une fois j’ai entendu 3 couples différents baiser autour de nous pendant qu’une fille me suppliait de la prendre encore plus fort. On était entourés de hauts blés qui cachaient tout, on entendait juste les halètements, les gémissements de plaisir. Nous ne saurions jamais dire qui baisait en même temps que nous mais ça nous plaisait quand même de partager cette sorte d’orgie à distance. C’était jouissif au possible. » Ne vous méprenez pas, Tom n’est pas une crapule ou un petit salopard qui profite des autres, il a juste décider de prendre le plaisir là où il est, et sans jamais forcer personne. Le plein de fric, Tom le fait en écoulant son herbe ramenée de la ville et difficilement trouvable pour les petits jeunes du coin non motorisés. Il prend une marge confortable tout en restant compétitif, comme ça tout le monde est content. Sa tante pense que c’est en tondant les pelouses de l’entourage qu’il se fait son argent de poche. En réalité il sous-traite ça à un gamin pour 5€ de l’heure et il vient traîner à la maison et boire des bières pendant que le boulot se fait. Comme Suzanne est légèrement antisociale et qu’elle sort rarement de chez elle, les mensonges de Tom lui paraissent pure vérité. Quant à moi j’aime la compagnie de Tom en ces mois de juillet, il m’apporte un peu de fraîcheur, beaucoup de bonnes histoires de cul et jamais d’ennuis. Mieux que du porno mélangé à un teen movie de choix, avec une héroïne sexy à mourir qui ne demande qu’à se mettre à genoux pour vous pomper le dard pendant que vous buvez une bière bien fraîche en lui caressant les cheveux d’où se dégage une douce odeur de shampoing Zwistal. Mélanges d’adolescence et débuts de sexe adulte, ses histoires me font dresser la queue à chaque fois que j’y repense et j’ai désormais un tout autre regard sur les petites caissières d’été à l’air sainte-nitouche qui passent mes articles au Delhaize en dévorant Tom des yeux et en échangeant des clins d’oeil et de langue pas très discrets. Putain comme je voudrais retrouver mes 25 ans, les filles d’aujourd’hui sont tellement plus libérées. Un vrai cadeau du ciel. Et si les chaleurs estivales continuent, j’en connais un qui a intérêt à bien se reposer les après-midis s’il veut continuer à assurer les nuits. Dans les champs de blé de nos campagnes, qu’on croirait si calmes et innocentes.

Written by vint4ge

mardi, 28 juin 2011 at 8:46