vint4ge 1.0

we're all nerds, in our way

Posts Tagged ‘Chuck Klosterman

Little people in my computer

leave a comment »

Je me réveille péniblement sur le coup de 14h, ma légère barbe est pleine de bave et de miettes de chips, je pue la sueur âcre du gars qui ne s’est pas lavé depuis 3 jours. Mon dos est courbaturé à cause de la posture « endormi sur le bureau », et en passant mon doigt sur mon front je peux sentir le petit relief créé par les touches du clavier. Mes yeux sont rougis et me font mal, je pourrais presque les faire pleurer sans aucune tristesse. Kate est en voyage d’affaires pour la semaine, à son départ j’étais plongé dans Sexe, drogues et pop-corn de Chuck Klosterman quand j’ai eu envie de tester à nouveau l’aventure des Sims. Bien sûr, j’y avais touché un peu comme tout le monde à sa sortie en 2000-2001, mais je n’avais pas envisagé alors un angle suffisamment intéressant pour que la sauce prenne. J’ai donc réessayé le jeu à la manière de Chuck, et je n’ai pas vu passer les 3 derniers jours. J’étais arrimé à mon écran comme un camé en manque au sac plein de fric d’une petite vieille. Si je ne m’étais pas endormi je serais toujours prisonnier de mon alter ego simsien, à le faire flirter avec Kate, ou s’acheter des tas de trucs complètement inutiles, à le regarder évoluer dans sa vie pendant que la mienne était totalement suspendue et inactive. Aucun doute désormais après ces 3 jours d’expérimentation, mon jeu préféré de Will Wright restera sans conteste SimCity, où là au moins j’avais l’impression de faire quelque chose d’un tant soit peu intelligent. J’ai même eu envie d’être architecte à cause de ce jeu, puis ça m’est passé (sans doute à cause d’un autre jeu). Après la douche, un sandwich poulet/moutarde et un petit pétard j’installe un émulateur pour retrouver Little Computer People, découvert sur Atari quand j’entrais dans les grandes classes et que j’étais amoureux de Julia Landrecht. Après quelques recherches et manipulations les premières images s’affichent et j’ai l’impression d’avoir emprunté la DeLorean de Marty MacFly. Mon voyage dans le passé commence, interrompu par le facteur qui me livre ma dernière commande Amazon via Taxipost. Consommation des voies de la technologie je t’aime, ce soir le livreur de pizzas me fournira à manger juste après avoir passé commande via le téléphone. C’est ma semaine indoor, livrez-vous à moi sans que j’ai à bouger de mon intérieur cosy. C’est tout ce que je demande actuellement.

à cette occasion je tombe aussi sur ce blog, qui constitue une bonne petite lecture, même s’il s’est arrêté en août 2009 : Little Computer People – Un blog

Publicités

Written by vint4ge

mercredi, 27 janvier 2010 at 10:53

Tell me what you need I’ll tell you who you are

leave a comment »

cat

Ceci est pour la personne qui a tapé « pelleteuses caterpillar photo » et est arrivée sur ce site …
Ceci étant fait, nous pouvons passer à d’autres choses.

my_suicide

Le film My suicide de David Lee Miller a l’air vraiment tout bon, et en plus Tony Hale joue dedans.
Le pitch : Archie Williams, 17 ans, media-obsessed geek, se retrouve soudain au centre de toutes les attentions quand il annonce qu’il va se suicider (et filmer ça) pour un projet de cours. Du coup, des tas de gens essayent de le sauver. Archie, lui, filme toute son expérience high-school sans rien en cacher (sexe, drogues, violence, …), quitte même à choquer le petit monde qui l’entoure. Le film a d’excellentes cotes et a déjà décroché de nombreux prix, donc on ne peut que vous le recommander.

Le site du film : mysuicide.net
Un critique du film sur Cinematical

Le twitter de Simon Pegg est très cool à suivre, mais Twitter ça devient galère quand vous suivez trop de personnes, et que certaines twittent « énormément ». (Cela dit, grâce au twitter de Nora j’ai appris que le nouveau Douglas Coupland (Generation A) était sorti, ainsi que le dernier Chuck Klosterman (Eating the dinosaur). Evidemment, quand on ne suit pas tout ça de près parce qu’on lit des livres comme The Road Movie Book, on a tendance à vite perdre le fil.)

celebrity_playlist_adam_goldberg

Et voici quelque chose pour Elixie, si elle ne l’avait pas encore vu (elle a sans doute autre chose à faire à Portland, mais qu’elle en profite, les celebrity ne sont que dans Itunes Canada & USA) : les celebrity playlist podcast d’Adam Goldberg et Drew Barrymore.

google_rue_Sesame

Merci Google pour ce retour en enfance avec Rue Sésame, grâce à vous j’ai regardé de vieilles vidéos avec mon neveu et nous avons même été dans le grenier pour en sortir un vieux circuit de voitures électriques. Et Kate est rétablie, merci pour vos petits mots.